Burundi  

La Commission Vérité et Réconciliation (CVR) au Burundi a été mise en place pour prévenir et réduire les conflits afin de rétablir une paix durable dans le pays après plusieurs décennies de guerre civile. Cependant, l’une des conditions indispensables au succès de cette commission est que les populations du Burundi s’en approprient le processus.

Au Burundi, ACORD appuie la CVR en faisant en sorte que les accords de paix négociés par les dirigeants deviennent réalité au niveau des communautés. Grâce à une approche basée sur le retour de la paix sociale, les communautés sont progressivement encouragées à recréer, signer et respecter leur propre contrat social. Cette approche remontant de la base s’appuie sur les mécanismes de résolution des conflits et cherche à les améliorer et à les renforcer. Elle aide à rapprocher les communautés en conflit afin qu’elles puissent négocier leur coexistence, en facilitant le dialogue entre elles.

Projets en cours

ACORD est présente au Burundi depuis 1994 et son action porte essentiellement sur l’amélioration des moyens d’existence des déplacés de l’intérieur du pays et des rapatriés ainsi que la lutte contre leur marginalisation et leur exclusion. Jusqu’en 2005, le programme s’était focalisé sur la création d’un environnement favorable au rapprochement des communautés qui avaient été en conflit, afin qu’elles puissent retrouver un terrain d’entente. Grâce à son plan stratégique en cours “Consolider la paix sociale”, ACORD a élargi son champ d’action en matière de résolution des conflits et de consolidation de la paix en y intégrant les composantes de participation, de souveraineté alimentaire et de création d’espace pour que les femmes puissent assumer des rôles de dirigeant.

>> Consolidation de la paix : : ACORD concentre son action sur les agents de l’État en renforçant leurs compétences en matière de résolution des conflits. L’objectif est de leur fournir les capacités de dialogue nécessaires comme modèle de gouvernance démocratique.

>> Souveraineté alimentaire : Le renforcement des compétences et de l’organisation des associations locales regroupant plus de 3000 petits exploitants est au cœur de l’action d’ACORD au Burundi. Parmi les bénéficiaires d’initiatives visant à améliorer les moyens d’existence se trouvent également des victimes des violences sexuelles basées sur le genre ainsi que d’anciennes professionnelles du sexe.

>> Droits des femmes : En collaboration avec Oxfam International, ACORD Burundi mène une campagne au niveau national en vue de mettre fin à la violence envers les femmes. ACORD organise également des formations à travers le pays pour sensibiliser les communautés et les dirigeants nationaux sur les questions du genre. ACORD a récemment clôturé des « audits judiciaires » sur les violences sexuelles et les violences basées sur le genre dans cinq pays de la région des Grands Lacs d’Afrique, à savoir le Burundi, la RDC, le Kenya, la Tanzanie et l’Ouganda.

>> VIH/SIDA : : L’action d’ACORD en matière de VIH/SIDA est axée sur le renforcement des compétences et la mise en place de partenariats en vue d’influencer la réflexion, les politiques et les pratiques qui contribuent à la lutte contre la propagation du VIH.

Notre zone d’action au Burundi

ACORD met en œuvre des programmes dans la résolution des conflits, la consolidation de la paix et la gouvernance au niveau local dans les provinces de Cibitoke, Gitega, Karusi et Kayanza. Des projets relatifs à la souveraineté alimentaire ont été également lancés en soutien aux communautés de Gateza dans la province de Bururi, de Nyamabuye dans la province de Ruyigi et de Gatumba, dans la province de Bujumbura Rural.


Situer ACORD au Burundi sur une carte plus grande

Des communautés du Burundi racontent leur histoire

Léoncie est une veuve de 40 ans qui vit dans la province de Kayanza, dans le nord du Burundi. Elle soutient activement des programmes locaux qui donnent les moyens d’agir aux victimes des violences sexuelles basées sur le genre dans sa province. « Entre 2005 et 2007, dit-elle, ACORD a apporté son appui à mon projet, qui consiste à donner aux jeunes femmes la force de surmonter le traumatisme consécutif aux abus sexuels. J’ai bénéficié d’une formation et de ressources qui m’ont permis d’être utile à ma communauté, grâce à cette noble initiative. Au départ, j’ai créé l’association « Murekerisoni », qui s’occupe des victimes de violence basée sur le genre et leur donne la possibilité de se retrouver et d’échanger leurs expériences. « Murekerisoni » signifie « Préservez notre dignité » et elle compte 40 membres dont le rôle est notamment de prendre contact avec d’autres victimes et leur tendre la main. Les membres sont répartis dans les 13 communes de la province de Kayanza. Notre devise est d’aider quelqu’un dans le besoin sans rien attendre en retour, tout comme nous avons été aidées gratuitement, sans rien payer en échange.

Nos partenaires au Burundi

Au niveau communautaire, ACORD travaille en étroite collaboration avec les personnes déplacées à l’intérieur du pays, les rapatriés, les populations hôtes, les organisations actives au niveau local, les comités de développement communautaire ainsi que d’autres structures traditionnelles.

Au niveau national, ACORD participe au réseau des ONG internationales appelé Rassemblement Échanges et Solutions (RESO), au réseau pour la paix et la réconciliation (REPARE) ainsi qu’au Réseau national des formateurs en genre et développement (RENAFOGED). Ces réseaux sont importants car ils assurent la coordination, la mobilisation et le lobbying en commun.

ACORD collabore également avec de nombreuses organisations du système des Nations Unies, notamment l’ONU Femmes, la FAO, le PAM, l'UNESCO, et le FIDA, de même que les ministères au niveau national et dans les structures décentralisées ainsi que les institutions de recherche. 

Parmi les donateurs et les bailleurs de fonds, citons notamment CCFD Terre-Solidaire, Fondation Roi Baudoin, Oxfam Novib,  Oxfam GB, Oxfam Intermon,  Stop AIDS Now, Amnesty et le gouvernement hollandais FLOW.

Photos, vidéos et publications

« Une génération perdue ». Les jeunes affectés par les conflits en Afrique. Études de cas et témoignages oraux du Burundi et du nord de l’Ouganda.
français  |  anglais

« Démêler les phénomènes de stigmatisation et de discrimination relatifs au VIH/SIDA : Le rôle de la recherche à base communautaire. Etudes de cas : Ouganda du Nord et Burundi ».L’hypothèse centrale des deux études de cas est que les réponses et les stratégies destinées à lutter contre la stigmatisation et la discrimination doivent être fondées sur la perception qu’ont les communautés elles-mêmes des problèmes et des solutions proposées. Ces études de cas font partie des actions menées par ACORD en vue de promouvoir une paix durable et le développement en soutenant les initiatives de consolidation de la paix et de résolution des conflits tout en oeuvrant à réduire la pauvreté et améliorer les moyens d’existence des groupes vulnérables.
français  |  anglais  |  português

« Faire valoir la loi » : Synthèse de l’audit judiciaire mené dans cinq pays de la région des Grands Lacs sur les actes de violence sexuelle. L’audit analyse comment et où les services judiciaires localisent les violences basées sur le genre, le rôle de la police, le rôle et la capacité des institutions de soins; comment les acteurs non étatiques interviennent pour prévenir les violences basées sur le genre dans cinq pays de la région des Grands Lacs : Burundi, République Démocratique du Congo, Kenya, Tanzanie et Ouganda.
anglais

Le travail d’ACORD au Burundi vous intéresse ? Des photos vous seront envoyées sur demande. Écrivez-nous par email

Comment soutenir des communautés marginalisées du Burundi

Vous pouvez soutenir la stratégie d’ACORD au Burundi, qui vise à promouvoir une paix durable eau Burundi. Pour en savoir plus sur nos actions au Burundi, abonnez-vous à notre newsletter, visitez le bureau d’ACORD le plus proche ou appelez-nous.

Global menu

Plan Stratégique  

Télécharger le Plan Stratégique ici.

Video: l'exclusion et le VIH  

L'exclusion est l'arme secrète du VIH. Voir la video

Newsletter: VIH/SIDA  

Maisha+ met en lumière les progrès réalisés au niveau communautaire par le programme d'intégration du VIH et du SIDA. Lire le numéro de juillet 2012:
anglais | français

Post 2015  


Les citoyens africains ont leur mot à dire sur l’agenda de développement post 2015. ACORD et ses partenaires mettent tout en oeuvre pour que leur voix soit entendue et influence les décideurs au plus haut niveau. ACORD est en première ligne de ce processus pour l’Afrique, en savoir plus ici.

Demande à l'Afrique !  

Le site officiel du Secrétariat des OSC africaines, créé par ACORD, offre une plateforme unique pour faire entendre la voix des citoyens et citoyennes d’Afrique. Consultation en cours, prenez la parole ici et partagez l’info !

PDDAA  

“L’Afrique peut se nourrir par elle-même, alors qu’est-ce qui ne fonctionne pas? Regardez cette vidéo pour en savoir plus sur le PDDAA, la feuille de route du continent pour une agriculture durable.


Plus d’infos sur nos actions en matière d’agriculture durable et de sécurité alimentaire ici»

Contacts au Burundi  

Vous êtes invités à communiquer avec le programme d'ACORD au Burundi:

•  par email

•  par courrier

BP 2300
Bujumbura
Burundi

•  par téléphone

+257 22 21 8309

•  par fax

+257 22 21 8310


Portrait de Prime RupiyaPrime Rupiya est Directeur de pays d'ACORD au Burundi.